Description

Les cabinets KOP mettent à votre service une équipe de Masseurs-Kinésithérapeutes, d' Ostéopathes et de Posturologues.

Nous sommes issus d'un cursus pluridisciplinaire.
Formés en thérapie manuelle, kinésithérapie du sport, périnéologie, rééducation abdominale et kinésithérapie respiratoire pédiatrique.

Notre service d’urgence respiratoire pédiatrique propose un système de soins efficient pour le traitement en urgence des nourrissons atteints de pathologies respiratoires sécrétantes, type bronchiolite.

Techniques utilisées: dry needling, crochetage, ventouses, ondes de choc, pressothérapie...

NOUS RETROUVER

Cabinet KOP Rosny
7 rue du 4ème zouave 93110 Rosny-sous-bois
01.45.28.14.73

Cabinet KOP Castelnau

350 rue Henri Dunant 34170 Castelnau-le-Lez

04.99.62.23.28

info@kine-osteo-posturo.com

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram

Contact

école du dos

C'est une méthode de soin et de prévention pour traiter les rachialgies (lombalgie, dorsalgie, cervicalgie) et éviter leurs récidives.

L’objectif de cette méthode est de rendre les patients acteurs de leurs santé de façon durable en liant des soins et des cours de gymnastique.

Connaissez-vous vraiment votre dos et savez-vous quoi faire en cas de douleurs ? Hernie discale, lombalgie, dorsalgie, sciatique, autant de termes qui méritent des explications !
Grâce à l’école du dos, vous pourrez mieux comprendre votre dos et son traitement.

Le lombalgique, quand il a mal, arrête ce qu’il fait : porter des charges, faire du sport, travailler. Cette notion d’arrêt devient très importante dans sa vie. Il prend un antalgique, demande une consultation et se dit “Quand je n’aurai plus mal, je pourrai recommencer comme avant”. Eh bien, non.

Quel enseignement offre l'Ecole du dos ?

L’école permet de comprendre pourquoi on a eu mal au dos et quels comportements sont à modifier pour prévenir les prochaines crises. Trois choses peuvent vous faire mal : surmenage, port de charge et position extrêmement prolongée.

Le risque pour un dos, c’est de se pencher en avant : cette position ajoute de la contrainte, pèse sur les derniers disques intervertébraux.

Comment ça se passe ?

Nous expliquons d’abord l’anatomie du dos, la structure de la colonne vertébrale, pourquoi on a mal…

Ensuite, nous apprenons au patient la position à adopter dans les situations à risque : le verrouillage lombaire consiste à bloquer son bassin et son tronc sur une même ligne. Le dos est droit, pas vertical, mais aligné des fesses jusqu’aux omoplates. Ni trop cambré en bas ni trop enroulé en haut, il ne va pas vers l’avant.

 

Puis nous étudions les situations de la vie courante, en donnant des clés pour rectifier les mauvaises postures : tous les conseils pour bien s’asseoir, se lever, cuisiner devant un plan de travail... Même se reposer sur son canapé !

Ramasser un crayon, cuisiner, repasser, porter un carton… Plus c’est lourd, et plus le verrouillage des lombaires doit être effectif.
 

En pratique

- Employez la technique du balancier pour aller chercher un objet sous le bureau : une main sur le bureau, un pied en arrière.

- Dans une cuisine, sur un plan de travail, sur un établi, les mains sont à la même hauteur que la ceinture. Plus basses, elles obligent à enrouler le dos.

- Pliez les genoux, mais surtout rappelez-vous que le dos est aligné. S’il reste à la verticale et s’enroule pour ramasser un objet, vous allez avoir mal.